Comment la COVID-19 affecte-t-elle la santé avec l'âge?

Une étude sur l’expérience des aînés pendant la COVID-19 interpelle 50 000 Canadiens, dont 3 000 participants de Sherbrooke. 

Afin de répondre aux préoccupations actuelles en matière de santé physiqueet psychologique, l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV) ajoute un nouveau volet sur la pandémie de COVID-19. Les chercheurs veulent recueillir des informations auprès de 50 000 Canadiens sur l’expérience des personnes âgées au cours de la pandémie de coronavirus en explorant la façon dont elles y font face, les impacts sur leur santé physique et mentale et les changements dans leur accès à des services de soins de santé.

Mieux comprendre les conséquences de la COVID-19 à long terme

Les chercheurs espèrent notamment comprendre pourquoi certaines personnes infectées par le virus développent une maladie grave et d'autres restent asymptomatiques. Les données recueillies pourront contribuer au développement de stratégies de prévention et de gestion d’une pandémie dans un court laps de temps. Les suivis réguliers de l’ÉLCV, sur une période de 20 ans,  éclaireront également notre compréhension des conséquences à long terme de l’infection à la COVID-19 sur les poumons ou le cerveau.

« Quel est l’impact de la pandémie sur la santé physique et mentale, sur le travail, sur les services de santé et sur les comportements en matière de santé tels que le lavage des mains? Les réponses à ces questions permettront de mieux comprendre l’impact de la maladie sur la population canadienne et québécoise grâce notamment à la contribution de près de 10 000 Québécois, incluant 3000 participants de la région de Sherbrooke qui donnent de leur temps pour l’étude. » - Benoît Cossette, professeur-chercheur à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Partage d’informations sur la COVID-19

La plateforme de partage de données de l’ÉLCV permettra un accès rapide aux données scientifiques pour les chercheurs du Canada afin de répondre aux besoins actuels du système de santé. Les données recueillies généreront des connaissances pour soutenir les gestionnaires, les professionnels de soins, les programmes de santé publique, les personnes atteintes, les familles et les communautés.

Covid-19 : des données récentes d'Italie

  • Une proportion plus élevée d'hommes présente des symptômes que les femmes
  • La mortalité par COVID-19 est plus élevée chez les hommes
  • Le risque accru de symptômes est-il fonction de leur comportement, de leur personnalité ou de la maladie ou génétique sous-jacente?

Autres liens

ÉLCV : 

Lancée en 2012, l’étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV) est la plus vaste étude sur le vieillissement de l’histoire du Canada. Elle permettra de suivre environ 50 000 Canadiennes et Canadiens âgés de 45 à 85 ans pendant une période d’au moins 20 ans.
Au cours de cette étude nationale, des renseignements sur les changements biologiques, médicaux, psychologiques, sociaux et économiques qui se produisent chez les gens seront recueillis. 20 000 résidents répondront une fois tous les trois ans à une entrevue téléphonique, et 30 000 autres habitants du pays visiteront un des onze sites de collecte de données au Canada, dont celui du Centre de recherche sur le vieillissement.

Plus de sujets