Frank, un mannequin intelligent pour limiter le trauma cervical

L’équipe du professeur-chercheur Patrick Boissy a mis au point un mannequin intelligent pour améliorer la formation des intervenants portant assistance à une personne avec des traumas suspectés à la colonne vertébrale.

« La grande nouveauté du mannequin Frank est qu’il dispose d’une structure au niveau du cou qui est instrumentée avec des capteurs pour mesurer les mouvements de la tête avec précision »  explique M. Boissy.

Relève les degrés d’inclinaison du cou

Avec l’aide des ingénieurs Mathieu Hamel (CdRV) et Karina Lebel, Patrick Boissy a développé un prototype de 2e génération. Frank pèse 82 kg, il mesure 175 cm et son squelette articulé est encapsulé dans du silicone pour imiter la texture de la peau, les masses et l’inertie d’un corps inanimé. Les capteurs inclus dans la structure envoient des données à une source externe (ordinateur, téléphone…) qui permettent de relever de manière précise les degrés d’inclinaison ou de rotation du cou, en les comparant à des positions de référence pour des interventions d’urgence.

Mieux intervenir lors d’un transfert

Transférer un patient du lieu d’un accident jusque sur une table d’opération est une opération délicate : tout geste mal accompli peut aggraver des lésions. Or la seule rétroaction dont bénéficient les intervenants lors de leurs formations vient des experts qui les observent - une évaluation variable et subjective, constate Patrick Boissy.

« Un mannequin instrumenté comme Frank permet d’améliorer nos gestes pour éviter tout mouvement qui aggraverait une lésion. En pratiquant sur un mannequin sans mobilité cervicale, on ne peut pas développer cette expertise » précise François Cabana, chirurgien orthopédiste, professeur-chercheur au CRCHUS du CIUSSS de l’Estrie - CHUS et à la FMSS.

Testé avec succès par les intervenants

Frank a été testé avec succès par plusieurs catégories d’intervenants de première ligne : les pompiers du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, les paramédics de la Coopérative de travailleurs d'ambulance de l'Estrie, ainsi qu’à l’occasion des essais du dernier Formula 1 Grand Prix du Canada à Montréal.

Une demande de brevet a été soumise et Frank fait déjà partie des innovations proposées par TransferTech Sherbrooke, chargée de soutenir la commercialisation des inventions issues de la recherche à l’Université de Sherbrooke.

En savoir plus


Plus de sujets