Des chercheurs honorés pour leurs travaux sur l’Alzheimer

Plusieurs chercheurs du CIUSSS de l’Estrie – CHUS ont collaboré à une publication scientifique.

Stephen Cunnane, Guy Lacombe, Tamàs Fülöp, Christian Bocti, professeurs-chercheurs à la FMSS et au Centre de recherche sur le vieillissement, Isabelle Dionne, professeure-chercheuse à la FASAP et au CdRV, ainsi que Nancy Paquet, professeure-chercheure à la FMSS et au Centre de recherche du CHUS, ont remporté le prix de la recherche et de la création de l’Université de Sherbrooke (UdeS) pour leur publication scientifique dans la revue Journal of Alzheimer’s Disease.

Une percée pour mieux comprendre la maladie

Grâce à une technique d’imagerie novatrice, ces chercheurs ont établi que, dans la maladie d’Alzheimer, les cellules du cerveau fonctionnent toujours, ce qui contredit l’assomption jusque-là en vigueur dans le domaine médical. Mais ces cellules reçoivent peu ou pas d’énergie… En effet, elles se nourrissent normalement de glucides, mais le cerveau atteint d’Alzheimer en absorbe moins.

Or, devant un apport glucidique faible, le cerveau a recours aux cétones, fournies par le gras. L’exercice modéré et un supplément alimentaire cétogène semblent améliorer les résultats de patients atteints d’Alzheimer lors de tests cognitifs. Cette découverte suggère donc des pistes non pharmacologiques pour la prévention et le traitement de cette redoutable maladie.

Le prix leur a été remis le 1er mai 2018, lors d’une soirée qui célébrait la recherche et les études supérieures à l’Université de Sherbrooke.


Plus de sujets