Marie Beaulieu à l’École nationale de police du Québec

La chercheure Marie Beaulieu a été nommée par le ministre de la Sécurité publique à la Commission de formation et de recherche de l’École nationale de police du Québec, pour trois ans. Cette commission a pour mandat de conseiller le conseil d’administration de l'École nationale de police du Québec sur divers aspects qui concernent la formation des policiers. Cette commission compte cinq membres non policiers choisis en raison de leur compétence et de l’expertise qu’ils peuvent apporter en matière de sécurité publique.

En juin 2016, Marie Beaulieu a également été reconnue comme experte internationale en vieillissement par l'International Federation on Aging (Fédération internationale sur le vieillissement), un organisme international non gouvernemental qui a pour mission de mettre en lien des experts provenant des quatre coins du monde pour influencer les politiques relatives au vieillissement populationnel et aux aînés.

Près de 30 ans de lutte à la maltraitance

Titulaire depuis novembre 2010 de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées, Marie Beaulieu est professeure titulaire à l'École de travail social de l'Université de Sherbrooke et chercheure au Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Gérontologue sociale, ses principaux travaux traitent depuis près de 30 ans de lutte à la maltraitance, du sentiment de sécurité/insécurité des aînés, d'éthique et de vieillissement ainsi que de l'âgisme.

 


Plus de sujets