Identifier de façon précoce la maladie d’Alzheimer : une invitation aux Sherbrookois


À la suite d’un consensus international sur l’identification précoce de la maladie d’Alzheimer, la population sherbrookoise est invitée à une séance d’information et à des tests gratuits pour évaluer la mémoire

Deux synthèses importantes sur l’état des connaissances de la maladie d’Alzheimer viennent d’être publiées dans The Lancet et Alzheimer & Dementia. Grâce aux avancées récentes, les chercheurs sont de plus en plus à même de repérer les risques de la maladie d’Alzheimer de façon précoce, avant que la maladie n’atteigne les facultés cognitives. Ces progrès vont permettre, à terme, de mieux identifier comment prendre en charge des patients.

C’est pour informer le public de ces avancées que cinq chercheurs du Centre de recherche sur le vieillissement (CdRV) invitent la population à participer à des conférences et des tests d’évaluation de la mémoire, entre le 16 et le 21 juin :

  • Le jeudi 16 juin, de 13 h 30 à 15 h 30, une série de courtes conférences pour mieux comprendre les avancées de la recherche et les processus en cause dans la maladie d’Alzheimer - Salle Bombardier de l’Hôpital et centre d’hébergement D’Youville (1036 Belvédère Sud, Sherbrooke – gratuit).
    Le public disposera également d’une heure pour poser ses questions aux chercheurs.

  • Quatre séances de tests gratuits d’évaluation de la mémoire et de conseils personnalisés, en collaboration avec la Clinique de mémoire de Sherbrooke :

    Jeudi 16 juin, de 16 h à 17 h
    Vendredi 17, lundi 20 et mardi 21 juin : de 14 h à 19 h 
    (uniquement sur rendez-vous : 819 780 - 2220, poste 46254)

Le communiqué complet

Lien vers la page de l’événement

 

« La détection précoce de la maladie d’Alzheimer est importante. Plus on sera à même de repérer le risque qu’une personne a de développer la maladie, plus celle-ci a des chances de pouvoir adopter des habitudes de vie et de recevoir des soins qui peuvent freiner son développement.» - Dr Guy Lacombe, gériatre et chercheur au CdRV

En Estrie, Alzheimer Canada estime que de 4000 à 6750 personnes souffrent d’atteintes cognitives liées à cette maladie. Mais moins du tiers (30 %) d’entre elles seraient identifiées assez tôt pour leur permettre de planifier leurs soins et pour freiner les effets de la maladie.


Plus de sujets