36,6 $M pour AGE-WELL

Cinq chercheurs du Centre de recherche sur le vieillissement du CSSS-IUGS (CdRV) qui font partie du réseau d’excellence canadien AGE-WELL ont de quoi être fiers : le Réseau vient de recevoir une subvention de 36,6 millions $ répartie sur cinq ans. Basé à Toronto, AGE-WELL est le premier réseau de recherche axé sur la technologie et le vieillissement. Il regroupe des chercheurs à travers le Canada qui œuvrent dans le domaine des gérontechnologies, pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Cinq chercheurs du CdRV en font partie : les professeurs Hélène Pigot, Sylvain Giroux, Dominique Lorrain, Manon Guay et Michel Tousignant. Grâce à ce financement, les chercheurs pourront développer des technologies permettant aux aînées de vivre de manière autonome à domicile et en toute sécurité.

Pour en savoir plus sur AGE-WELL


Plus de sujets