LEBEL, Karina

Axe Autonomisation et Environnement
Coordonnées
Titre

Professeure adjointe
Département de génie électrique et de génie informatique Faculté de Génie
Université de Sherbrooke

Formation

BAC en génie, Université de Sherbrooke (2002)
Doctorat en sciences cliniques, Université de Sherbrooke (2017) Post-doctorat en neurosciences, Université de Montréal

Thèmes de recherche

Depuis une dizaine d'années, les preuves scientifiques se multiplient afin de démontrer le bien­ fondé d'une médecine  personnalisée.  Concrètement,  la  médecine  personnalisée  reconnaît qu'une maladie ou une condition se manifeste et évolue différemment selon un ensemble de facteurs lis à la personne. Ainsi, une approche de prise en charge personnalisée permettrait une détection plus précoce des maladies, un traitement individualisé, ainsi qu'une réduction  des risques de survenue d'évènements indésirables, maximisant le potentiel d'une issue clinique favorable pour les patients . Un tel changement de vision de la -médecine est rendu possible grâce aux avancées technologiques réalisées dans divers domaines, dont l'ingénierie et la biomécanique. Pour une grande catégorie de maladies (p. ex. troubles neurologiques comme le Parkinson, troubles orthopédiques  comme l'arthrose),  l'impact  d'une condition  est directement lié à la capacité des patients à effectuer les tâches de la vie quotidienne. Ainsi, la mobilité fonctionnelle de la personne doit être considérée lors de l'évaluation clinique afin de permettre une prise en charge optimale, centrée sur le patient. La biomécanique clinique s'intéresse  à la mesure  objective  de  cette  mobilité  au  moyen  de  divers  équipements  de  cinématique  et  de cinétique. Lors de la réalisation d'une tâche, différents segments du corps  sont  sollicités  de façon spécifique visant une réalisation optimale de la tâche. Selon les contraintes d'une personne (p. ex. contraintes biomécaniques, atteintes neurologiques), on assistera à une modification dans la façon dont la tâche sera exécutée, laquelle apportera un  lot  de conséquences réelles ou potentielles (incapacités, douleur, risque de chute). En d'autres mots, à chaque tâche correspond une signature, laquelle varie en fonction  de facteurs  intrinsèques et extrinsèques à la personne effectuant la tâche. L'étude des caractéristiques de cette signature a le potentiel d'identifier divers phénotypes cliniques, et ainsi d'améliorer les diagnostiques et de guider vers l'intervention  appropriée.

Le programme de recherche du Pr Lebel vise donc le développement et la validation de systèmes de mesure du mouvement et d'algorithmes d'analyse de la signature associée dans le but d'optimiser l'évaluation des incapacités fonctionnelles des personnes, pour ainsi permettre une prise en charge plus personnalisée.

Réalisations représentatives :

  • Lebel, K., Duval, C., Goubault, E., Bogard, S., & Blanchet, P. J. (2019).  Parkinson's  disease patients experiencing peak-dose dyskinesia redistribute involuntary movements  throughout  their body   to   improve    motor    control.    Parkinsonism    &    Related    Disorders.    doi: https://doi.org/ 10.1016/j.parkreldis .2019.03.016
  • Lebel, K., Duval, C., Nguyen, H. P., Plamondon, R., & Boissy, P. (2018). Cranio-Caudal Kinematic Turn Signature Assessed with Inertial Systems As a Marker of Mobility Deficits in Parkinson's Disease. Frontiers in Neurology, 9(22). doi: 10.3389/fueur.2018.00022
  • Lebel, K., Hamel, M., Duval, C., Nguyen , H., & Boissy, P. (2018). Camera pose estimation to improve accuracy and reliability of joint angles assessed with attitude and heading  reference systems.  Gait & Posture, 59, 199-205. doi:https://doi.org/10.1016/j .gaitpost.2017 .10.ül6
  • Lebel, K., Chenel, V., Boulay, J., & Boissy, P. (2018). Quantitative Approach Based on Wearable Inertial Sensors to Assess and Identify Motion and Errors in Techniques Used during Training of Transfers of Simulated c-Spine-Injured Patients.  Journal  of Healthcar e Engineering,  2018,  9. doi: 10.1155/2018/5190693
  • Lebel, K., Nguyen, H., Duval, C., Plamondon, R., & Boissy, P. (2017). Capturing  the  Cranio­ Caudal Signature of a Turn with Inertial Measurement Systems: Methods, Parameters  Robustness and      Reliability.      Frontiers      in       Bioengineering       and       Biotechnology,       5(51). doi: 10.3389/fbioe.2017.00051
  • Boissy, P., Hamel, M., Lebel, K., Cabana, F. (2017). System for simulating cervical spine motion. 62/575,016. Brevet en instance, déposé en octobre 2017.

 

Savoir-faire :

  • Mesure inertielle du mouvement, biomécanique
  • Traitement de signal, statistiques, intelligence artificielle
  • Recherche interdisciplinaire

Retour à la liste des chercheurs