LEVASSEUR, Mélanie

Axe Autonomisation et Environnement
Coordonnées
819 780-2220 , 45601
819 821-8000 , 72927
Titre
Professeure adjointe
École de réadaptation
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke
 
Formation
Postdoctorat Santé publique (Promotion de la santé) 
Ph.D. Sciences cliniques (option Réadaptation)
M.Sc. Sciences cliniques (option Gériatrie)
B.Sc. Ergothérapie
Thèmes de recherche

La position assise serait aussi nocive que le tabagisme : écouter l'entrevue réalisée par Mélanie Levasseur à Radio-Canada

 

Importance de la recherche

Au Québec, les personnes âgées de 65 ans et plus représentent actuellement plus de 14 % de la population. Cette proportion dépasse celle observée dans l’ensemble du Canada et devrait doubler d’ici 25 ans. Parmi le groupe des 65 ans et plus, 42 % ont des incapacités physiques ou une autonomie fonctionnelle diminuée. La perte d’autonomie fonctionnelle peut impliquer une restriction de la participation sociale, c’est-à-dire une diminution de la réalisation des activités courantes et des rôles sociaux, et une réduction de la qualité de vie. Les recherches clinique et populationnelle visent donc à améliorer la participation sociale et la qualité de vie des personnes âgées, et, particulièrement, celles en perte d’autonomie.
 
Au Centre de recherche sur le vieillissement (CDRV) du Centre de santé et des services sociaux de l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (CSSS-IUGS), deux des trois axes de recherche, soit «Clinique» et «Société, populations et services», regroupent plusieurs chercheurs autour de la thématique de la participation sociale. Les chercheurs du CDRV travaillent actuellement à développer une équipe de recherche en promotion de la santé. Ces regroupements et la proximité du CDRV avec le CSSS-IUGS assurent non seulement le développement de projets de recherche innovants, mais aussi le transfert rapide des résultats de la recherche à la clinique, au bénéfice des personnes âgées, des intervenants et chercheurs de ce domaine, ainsi que des décideurs en santé publique et des populations.
 
La Pre Mélanie Levasseur met à profit son expertise en promotion de la santé et en réadaptation pour améliorer la participation sociale et la qualité de vie de personnes âgées. Dans le cadre de sa programmation de recherche, la Pre Levasseur travaille selon une perspective de promotion de la santé visant l’accroissement du bien-être personnel et collectif, et s’appuyant sur les données probantes qui démontrent de plus en plus l’impact positif de la participation sociale sur la santé et la qualité de vie. En plus de participer activement à la recherche au CDRV, elle collabore avec plusieurs chercheurs dont certains de l’axe «Recherche interdisciplinaire en évaluation de la santé» du Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Réalisations représentatives

  • Administration en tant que candidate principale ou co-chercheure de fonds d’un montant total de plus de 200 000 $ provenant de divers organismes subventionnaires
  • Expérience d’encadrement de 10 assistants de recherche et 12 étudiants aux cycles supérieurs
  • Publication d’au moins 9 articles en tant que premier auteur et 5 en tant que deuxième auteur, et présentation d’au moins 35 communications scientifiques, dont 10 à titre de conférencière invitée

      * En date du 1er août 2010

Savoir-faire

  • Expertise en promotion de la santé et en réadaptation gériatrique
  • Méthodologie mixte, dispositif qualitatif, suivi longitudinal, recension élargie des écrits, géomatique de la santé, traduction d’instrument de mesure, travaux théoriques et conceptuel
  • Thèmes de recherche : participation sociale, qualité de vie, programmes de promotion de la santé, équilibre de vie, empowerment, pratique centrée sur le client, stratégie d’adaptation, indépendance fonctionnelle

Retour à la liste des chercheurs