Conférence scientifique | État nutritionnel des personnes âgées : identifier les déterminants, caractériser les impacts, intervenir pour faire la différence

21 juin 2017

Auditorium, local 2458

Hôpital et Centre d’hébergement D’Youville

Disponible en visioconférence (réservez tôt)

12 h à 13 h

 

Conférencière

Nancy Presse, Dt. P., Ph. D.
Chercheuse en émergence, Centre de recherche, Institut universitaire de gériatrie de Montréal
Professeure-chercheuse adjointe, Département de nutrition, Université de Montréal

Résumé

Les personnes âgées représentent le segment de la population où l’état nutritionnel est le plus susceptible d’être perturbé. Chez les plus fragiles d’entre eux, la prévalence des déficiences nutritionnelles, incluant la malnutrition, est particulièrement alarmante. Pour ces raisons, l’étude des déterminants de l’état nutritionnel des aînés et de l’impact d’un état nutritionnel non-optimal sur le vieillissement, la qualité de vie et l’utilisation des soins de santé fait maintenant l’objet d’un intérêt croissant. Dans le cadre de ce séminaire, je présenterai les 3 branches principales dans lesquels évoluent actuellement mes travaux de recherche en nutrition gériatrique: la vitamine K, la vitamine B12, et la perte de poids non-intentionnelle. Pour chacune d’entre elles, il sera discuté en quoi les déterminants de l’état nutritionnel vont au-delà de l’apport alimentaire et comment une intervention nutritionnelle ciblée pourrait bénéficier tant à la santé des aînés en soi, qu’au système de santé québécois. L’étude de l’intervention nutritionnelle dans le cadre des traitements conservateurs des dysfonctions mictionnelles et de la dysphagie sera également abordée.

 

Biographie

Nancy Presse est diététiste-nutritionniste, membre de l'Ordre professionnel des diététistes du Québec depuis 2005. Après un passage à titre de nutritionniste clinicienne à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM), elle a obtenu son doctorat en nutrition (épidémiologie nutritionnelle) de l'Université de Montréal en 2012. Elle a poursuivi des études postdoctorales en pharmacoépidémiologie à la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal de 2013 à 2016. Depuis octobre 2016, elle est chercheuse en émergence au centre de recherche de l’IUGM et professeure-chercheuse adjointe au Département de nutrition de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal. Elle s’intéresse principalement aux déterminants et aux impacts des déficiences nutritionnelles chez les personnes âgées de même qu’aux interventions pouvant permettre de les prévenir et les traiter.

Plus d'activités